Transcriptrice audio

Transcriptrice audio

Transcriptrice : son métier

Une transcriptrice / un transcripteur (ou audiotypiste) a pour rôle de convertir un document audio en format texte. La transcription audio doit être soignée et correspondre fidèlement au contenu de la réunion ou de l’entretien. La retranscription demande beaucoup de rigueur et de précision afin de restituer un document de qualité, rédigé dans un français impeccable. Ce métier s’appelle également « rédactrice de débats ».

Quels sont les types de documents audio concernés ?

Les fichiers audio (ou vidéo, via Zoom par exemple) traités par une transcriptrice peuvent relater différents types d’événements :

  • Des réunions, parfois techniques
  • Des débats
  • Des conférences
  • Des entretiens et interviews
  • Des vidéos ou podcasts…

La transcription constitue donc un service très utile dans de nombreuses situations. Les données audio sont communiquées par différents biais (outils de transfert de fichiers tels que Grosfichiers.com ou WeTransfer, entre autres).

Les clients d’une transcriptrice

Toutes les structures ont besoin de stocker certains documents par écrit.

Un grand nombre d’événements ayant lieu à l’oral, les intervenants ont alors besoin de garder une trace écrite des échanges verbaux, sous forme de retranscription fidèle.

Les services de transcription audio sont notamment utiles :

  • Aux collectivités locales
  • Aux établissements publics (universités, par exemple)
  • Aux instances représentatives du personnel (IRP)
  • Aux indépendants exerçant une profession libérale (notamment les métiers de coach, formateur / formatrice mais aussi les YouTubeurs, les avocats, les huissiers…)
  • Aux chercheurs ou doctorants
  • Aux associations
  • Aux radios locales (pour leur site web)
  • À toute autre structure ayant besoin de retranscrire des propos oraux : PME, grandes entreprises…

Les différents niveaux de transcription audio

Selon les besoins propres à chaque structure, le texte livré par un transcripteur ne sera pas rédigé de la même façon. Quatre niveaux de transcription peuvent vous être proposés :

    • Le « mot à mot » (également appelé « verbatim ») : l’intégralité des propos est retranscrite, y compris les répétitions d’une personne, un tic de langage d’une autre, ainsi que les hésitations des participants.
    • « Épuré » : la restitution des propos reste aussi fidèle que dans le « mot à mot », néanmoins les hésitations, les répétitions et autres manifestations annexes lors d’une réunion ne figurent pas dans la retranscription.
    • « Remanié » : dans ce type de transcription, la syntaxe est améliorée et le langage familier est transformé en français plus soutenu.
    • « Synthèse » : comme son nom l’indique, la transcription, ici, se limitera aux idées principales du fichier audio, en français soutenu également.

Mes tarifs

  • Verbatim (mot à mot) : 2,60 € la minute audio (soit 156 € par heure de fichier audio) *
  • Épuré : 2,40 € la minute audio (soit 144 € par heure de fichier audio) *
  • Remanié : 2,50 € la minute audio (soit 150 € par heure de fichier audio) *
  • Synthèse : 2,60 € la minute audio (soit 156 € par heure de fichier audio) *

Si vous souhaitez que je transcrive une dictée numérique, le tarif de ce service est de 2,10 € par minute de fichier audio.

* [Nouveaux tarifs applicables à compter du 01/07/2022]

Merci de noter que la TVA est non applicable, selon les dispositions de l’article 293 B du CGI (Code Général des Impôts).

Ces tarifs sont majorés de 50 % en cas d’urgence ou de mission nécessitant de travailler un jour férié ou un week-end.

** Ils sont fournis, de plus, à titre indicatif et sous réserve d’une bonne qualité sonore du fichier à retranscrire. Ils ne remplacent pas un devis personnalisé. **

En effet, un tarif de transcription peut varier selon différents critères : le nombre de participants, le niveau de transcription que vous souhaitez ainsi que la technicité du vocabulaire employé. Contactez-moi pour plus de détails et un devis adapté.

Pour information, le métier de transcripteur / transcriptrice demande un temps de travail conséquent. On estime, en effet, qu’il faut (en moyenne) 5 à 6 h de travail pour retranscrire 1 h de fichier audio.

Un logiciel s’avère, certes, très pratique (voire indispensable) pour ralentir la vitesse de lecture du fichier audio ou vidéo. Cet outil permet une transcription précise des propos échangés. Cette méthode de travail, associée à une écoute affûtée, prend donc du temps. Tout comme une relecture finale, permettant de peaufiner le compte-rendu et de vous livrer un texte de très bonne qualité, aéré, comprenant titres, sous-titres et sauts de ligne pour une lecture agréable.

Vous souhaitez en savoir plus sur mes services ? N’hésitez pas à me contacter !

J'ai besoin d'une transcriptrice !

 

casque transcription audio

(Image par Kaboompics / Pixabay)